A la sainte Catherine, les oiseaux crient famine

   

En novembre, commencez à distribuer des graines et boules de graisse aux oiseaux. C'est aussi la bonne période pour réussir les plantations d' arbustes qui serviront de logis et de garde-manger aux volatiles du jardin.

Tous les fruits et baies sont utiles pour fournir de la nourriture aux oiseaux d'octobre à février. Si vous possédez un buisson ardent (pyracantha) ou cotonéaster, vous ne pouvez pas échapper au spectacle incessant des oiseaux qui égrainent les baies. Ces gourmandises vitaminées permettent d'affronter le début de l'hiver. Or, les réserves naturelles manquent dès que les branches sont dépouillées de leurs petits fruits. Les mangeoires prennent le relais pour qu'ils puissent survivre au jour le jour.

Arbustes nichoirs
Pour que les oiseaux utiles se sentent dans votre jardin, il faut qu'ils se reproduisent sans se faire dévorer par les prédateurs. Les arbustes piquants sont indispensables pour assurer leur nidification car ils assurent une protection infranchissable contre les chats, renards et rapaces qui se limiteront aux rongeurs.
Voici quelques exemples non exhaustifs d'arbustes nichoirs  : pyracanthas (buisson ardent), berberis (épine vinette), houx, juniperus (genévrier), prunelier, hyppophae rhamnoide (argousier), rosiers lianes, églantiers...

Arbustes mangeoires
Selon la maturité des fruits , quasi tous les arbustes à baies nourrissent les oiseaux d'où la diversification des espèces. Dès la fin de l'été, les baies noires du sureau restaurent une multitude d'oiseaux de passage. Puis les aubépines prennent le relais ainsi que les pyracanthas et cotonéasters puis viennent les cornouillers, églantiers, fusains, houx, mahonias, pommiers décoratifs à petits fruits, troènes, viornes, callicarpa (arbre à bonbons), chèvrefeuilles, sorbier des oiseaux... Attention les baies comestibles aux oiseaux sont souvent toxiques aux humains.

Bon à savoir
Le lierre d’Irlande est une plante grimpante mellifère qui fleurit très tard (octobre) puis nourrit les oiseaux en fin de l'hiver lorsqu'il reste plus rien à se mettre sous le bec. Si les espèces sauvages sont très envahissantes, il existe de très nombreuses variétés faciles à maîtriser. Laissez-vous tenter par les variétés à feuillage coloré comme ‘Glacier’, ‘Elegantissima, ‘Golheart’, ‘Colchica’, Dentata Variegata’… ou par les feuillages dentelés…


Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com