Des fleurs testées cet été

Depuis le mois de mai, des essais de plantes  ont été réalisés  dans des jardinières, en bacs et en pleine terre dans des conditions normales de culture.  Le but est de tester leurs comportements après un été chaud et caniculaire.   

Ces plantes ont été cultivées dans un terreau de qualité avec des arrosages et des alimentations modérés. Elles sont installées et toujours en place à une exposition ensoleillée et mi-ombre. Actuellement, elles ont toujours belle allure  voire en meilleure forme depuis que la pluie a fait son retour. Elles devraient continuer à se développer encore pendant plusieurs semaines selon la météo.  Voici un petit recensement de plantes réellement testées et approuvées dans mon jardin.

Calibrachoa aux fleurs multicolores


Le calibrachoa est un pétunia à petites fleurs multicolores, plus connu sous le nom de « Million Bells ». Plante annuelle, il fleurit très généreusement lorsqu’il est placé au soleil. Sa floraison très hâtive au printemps permet de réaliser des jardinières, des suspensions ou des potées très fleuries. Le calibrachoa est une plante vigoureuse dont les fleurs sont multicolores, unies ou bicolores. Un balcon composé de calibrachoas peut se mixer avec de nombreuses plantes annuelles. Ses fleurs s’épanouissent même par temps gris !

.

Bégonia de Bolivie pour suspensions colorées


Le bégonia tubéreux de Bolivie fleurit exposé  mi-ombre ou au soleil. Il prend une ampleur de 50 à 60 cm  de diamètre  planté individuellement dans un grand bac. Dans une jardinière ou en suspension, il gardera de plus petites proportions. Les fleurs du bégonia de  Bolivie rouges, orange, roses, jaunes ou blanches s’épanouissent généreusement sans interruption  à partir du début juin jusqu’en automne..

.

Les gerberas sont aussi rustiques
Jusqu’ici les gerberas étaient considérés comme plante annuelle délicate pour l’extérieure. En dessous de + 5 °C, ils ne tenaient pas le coup sauf dans les régions douces. Il existe de nouvelles variétés plus résistantes pour une culture extérieure en pot, en jardinière, en bac ou en pleine terre.  Ses fleurs marguerites de couleurs très vives sont roses, rouges, jaunes, orange, violettes etc. Il y en a pour tous les goûts ! Si cette fleur est souvent considérée  comme plante annuelle, les hybrides actuels sélectionnés par les horticulteurs sont vivaces jusqu’à – 10 °C. Il s’agit des gerberas « Garvineas », un assortiment plus rustique qui s’épanouit sans interruption à partir du mois juin jusqu’en automne.

.

Bégonia Dragon Wing, une valeur sûre


Après un été chaud et sec, le bégonia dragon a mis le feu dans les jardinières et en pleine terre. Il est sans doute celui qui a le plus profité d’un été chaud. Il s’agit de mon vrai coup de cœur. Surprenant, il se démarque par tous les temps. Il est encore plus volumineux dans une terre profonde et riche mais aussi capable de se développer et s’épanouir dans une terre ingrate ainsi que dans un pot exigu. Rares sont les plantes capables de réaliser de telles prouesses.

.

Sauge ‘Mystic Spires’, du mouvement dans les fleurs
Bien qu’il existe d’innombrables sauges annuelles ou vivaces, celle-ci mérite qu’on retienne son nom « Mystic Spires ». Elle se démarque par la hauteur de ses épis bleu azur. Si les fleurs mettent un peu de temps à se développer au printemps, elles montent en puissance aux fils des semaines. Très visitées par les insectes butineurs, papillons ainsi que les colibris. Cette sauge apporte de la vie et du mouvement dans les bacs. Cultivée comme plante annuelle, bien abrité dans une terre filtrante, elle résiste au gel jusqu’à – 12°C.

Autres plantes intéressantes  résistantes à la chaleur
Dipladenia, Carex, Osteospermum, Géranium Rozanne, Euphorbe Diamond Frost, Pétunia Easy Wave, Bégonia Mégawatt, Alstroemeria, Bégonia Summerwings, Verveine Endurascape

Impatiens Sunpatiens, la plante hygromètre :  Elle fane dès qu’elle a soif,  c’est la « plante témoin » idéale pour indiquer l’humidité du terreau.

 

   

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com