Il est temps d'abriter les plantes frileuses

   

Les plantes dites « gélives » ne doivent être entreposées nécessairement à la chaleur sous peine d'attraper un « froid et chaud ». Mieux vaut les habituer doucement pour les apprivoiser à l’intérieur d'une pièce.

Avant de rentrer vos plantes définitivement, rassemblez les pots sous un abri non chauffé (hors gel) afin qu'elles s’endorment doucement pour mieux qu'elles entament l'hivernation. Un froid et chaud risque d'attendrir les tissus et les rendre plus vulnérables aux parasites (pucerons, acariens, cochenilles...) ainsi qu'aux maladies (champignons). Dans un premier temps, les plantes peuvent être remisées au sec sous une avancée de toit, dans un garage, sous un appentis... Là où il ne pleut pas !

Ni eau, ni chaleur
Les géraniums, fuchsias, brugmansias sont capables de rester dans un local obscur. Installez vos pots dans un garage ou un sous-sol hors gel sans eau. Au bout de deux à trois semaines (voire plus) es feuilles jaunissent. Retirez alors soigneusement les feuilles sèches pour empêcher les maladies de s'installer plus tard. Si les températures sont supérieures à 10 °C, arrosez très légèrement (une fois par mois) le pied sans mouiller les tiges. En-dessous de 10 °C, les plantes restent au sec jusqu'au printemps prochain.

Plantes dites « méditerranéennes »
Les plantes cultivées en pots ou en bacs (oliviers, mimosas, lauriers roses...) peuvent rester dehors sur un balcon ou une terrasse abrité des courants d’air (entre 4 murs). En revanche, les racines à l’intérieur du pot peuvent subir les effets du froid lorsque les températures descendent en dessous de - 3°C pendant plusieurs jours. Préservez le pot avec une housse de protection pour le maintenir hors-gel et lutter contre le dessèchement. Si le froid s’accentue (en-dessous de – 5°C) , calfeutrez la partie supérieure avec une housse qui laisse passer l’air, la lumière mais pas le gel.

Isoler les pots
Un pot posé sur un revêtement (béton, carrelage, dalle, bois…) récupère le gel du sol. Surélevez le pot avec une protection isolante en polystyrène avec un drainage pour empêcher l’eau de stagner. La plaque isolante lutte contre le gel remontant du sol.


Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com