Cultiver l'aloe vera à l'intérieur

   

L'aloe vera est plus connue pour son suc (l'aloïne) qui soigne de nombreuses affections. Elle est également fortement utilisée en cosmétique... c'est aussi une excellente plante d'intérieur

Sa chair contenue dans ses feuilles sert dans l'industrie du textile au Maroc. Dans les pays asiatiques, ses feuilles épaisses sont consommées en guise de dessert au goût de raisin. L'aloès vera est une plante succulente, c'est-à-dire qu'elle est capable de vivre sans eau. Mais attention, les plantes vendues dans les grandes surfaces ne se consomment pas aussitôt l'achat. Elles peuvent avoir subi des pulvérisations de pesticides. Attendez plusieurs mois avant de l'utiliser. On lui loue une vertu d'absorber les composant volatils (formaldéhyde) d'un appartement, il serait idiot d'utiliser des feuilles polluées par le tabac, colles, peintures, insecticides... Dans notre intérieur, il s'agit d'une plante dépolluante, décorative, facile d'entretien capable de supporter la chaleur.

Beaucoup de lumière
A l’intérieur, elle a surtout besoin d'une forte lumière comme la plupart des plantes vertes. Bien qu'il s'agisse d'une plante originaire de zones arides, elle apprécie particulièrement un terreau riche en humus. Un bon terreau plante verte avec une dose de sable ou un terreau cactée lui convient très bien dans un pot soit bien drainé. Bien qu'elle résiste à la sécheresse, elle se porte mieux avec des arrosages réguliers sans excès. Apportez un engrais liquide (plantes vertes ou cactées) dilué de moitié tous les 15 jours pendant la période végétative.

Résiste à la sécheresse
Vous pouvez l'abandonner plusieurs semaines sans l'arroser, elle est habituée à vivre sans eau dans le désert. Dans son milieu naturel, l'aloe vera supporte des températures supérieures à 50 °C. Dans un appartement, le pot peut être placé exceptionnellement près d'un radiateur là où aucune plante ne résiste, l'aloe vera vivra.
Au mois de mai (après les gelées), sortez votre plante sur le balcon sous une ombre légère puis au soleil. Puis rempotez-la dans un nouveau pot large de préférence en terre cuite avec une bonne assise (genre coupe) ou jardinière de telle manière qu'elle ne bascule pas sous le poids des feuilles mais aussi pour faciliter la pousse de ses racines qui se développent en surface. N'oubliez pas de rentrer le pot avant les gelées.

Multiplier l'aloe vera
Au cours de l'été apparaissent des rejets à la base du pied mère. Il suffit de les détacher pour les replanter dans de nouveaux pots (plus large que haut). L'aloe vera se bouture par feuilles entières que vous laissez sécher une semaine (voir plus) à mi-ombre avant de les repiquer dans une terre pauvre composée de ½ terreau ½ sable. Dans le commerce, vous trouverez un terreau semis et boutures dont vous ajouterez 1/4 de sable ou de pouzzolane.


Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com