L'aspidistra, langue de belle-mère

   

L'aspidistra une plante verte désuète qui mériterait de retrouver les bacs à fleurs mal traités. Là où rien ne pousse, l'aspidistra vivra

Originaire de Chine et du Japon, l'aspidistra est une rhizomateuse particulièrement robuste. La plante résiste aux mauvais traitements. Elle peut être abandonner dans une salle de classe pendant les vacances sans le moindre arrosage ou se retrouver sous une galerie marchande mal éclairée en plein courant d'air. Rare sont les plantes capables de continuer à pousser aux manques de soins. Autrefois, elle faisait partie des meubles d'une pièce confinée et enfumée par le tabac dont le bac était bourré de mégots. Elle supporte les émanations de gaz d'échappement, les brusques sautes de températures d'une ouverture d'une porte de garage. Seulement, ne vous avisez pas de lui briquer les feuilles avec un lustrant, elle n'aime pas ça comme la plupart des plantes ! Mieux vaut éponger les feuilles avec de l'eau non calcaire.

Plante d'ombre.
Mieux vaut l'installer dans une pièce peu lumineuse car elle ne tolère pas les rayons directs du soleil qui brûlent ses longues feuilles lancéolées entre 30 et 50 cm. Elle peut ainsi enjoliver un coin exposé au nord où les autres plantes meurent. Elle vous séduira dans un bureau éclairé seulement par une lumière artificielle.

Rempoter l'aspidistra pour en avoir plus
Le rempotage se pratique tous les 2 à 3 ans de préférence au printemps mais qui peut aussi se réaliser toute l'année lorsque la plante bénéficie d'une température constante entre 18°C et 22°C d'un appartement. Quoi qu'il en soit la plante finira par briser son pot en terre cuite ou en sortir. Les racines doivent être suffisamment enterrées pour se développer. Profitez du rempotage pour éclater sa souche de rhizomes en plusieurs morceaux. Après le rempotage arrosez le pot et attendez au moins deux semaines pour reprendre les arrosages.

Arrosage et engrais.
Bien qu'il s'agisse d'une plante peu exigeante, elle apprécie tout de même des arrosages 1 fois par semaine en été, une fois tous les 15 jours en hiver et une seule fois par mois lorsque les températures n’excèdent pas 15°C et seulement tous les 2 mois dans une pièce sombre peu sans chauffage.

Le saviez-vous ?
⁃ L'aspidistra supporte – 5°C
⁃ Ses fleurs pourpres sont cachées sous le feuillage, elles sont fécondées par les escargots et les limaces
⁃ Un engrais plante verte tous les 15 jours en été favorise le développement des feuilles.
⁃ De fréquentes pulvérisations d'eau non calcaire (eau de pluie) sur le feuillage empêchent la prolifération des acariens.
⁃ L'aspidistra préfère vivre seule dans un pot exigu.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com