CHEVREFEUILLE

Famille des caprifoliacées, le chèvrefeuille est appelé aussi « barbe de chèvre » ou  « herbe à la vierge ». Facile, il pousse presque partout même dans les sols  calcaires. Originaire de chez nous, ses fleurs très parfumées embaument surtout à la tombée de la nuit.


Le chèvrefeuille apprécie le soleil à condition qu’il ne soit pas planté près d’un mur blanc exposé en plein midi. N’oublions pas qu’il pousse naturellement à l’orée des bois, vous en conviendrez la mi-ombre est l’exposition idéale. Comme dans la nature, donnez-lui de l’humus à base de feuilles mortes,  fumiers compostés ou un engrais organique qui lui donnera un coup de fouet, ne le privez pas, il aime ça et surtout il en redemande ! Le chèvrefeuille se cultive en plante grimpante sur un grillage, une pergola dans une haie champêtre il s’entortille sur les grands arbres…Utilisez le chèvrefeuille comme cache-misère, un vilain poteau, une descente gouttière, un hangar agricole, …

 

Favoriser la marcotte
Si le chèvrefeuille à la particularité de se marcotter seul, il suffit de regarder au pied pour prélever des tiges enracinées, vous pouvez augmenter le nombre de marcottes.

  • Prenez une tige basse et souple (pratiquement à n’importe quelle époque)
  • Incisez la tige dans le sens de la longueur sur 3 ou  4 cm (ce n’est pas obligatoire)
  • Plaquez la tige sur le sol à l’endroit des incisions en la maintenant avec des fils de fer enfoncés dans la terre
  • Mettez une petite poignée de terreau par-dessus et posez une brique sur la tige

L’enracinement peut se faire rapidement mais attendez l’automne ou le printemps prochain pour détacher la tige du pied mère.

Espèces, variétés intéressantes :
- Lonicera periclymenum le chèvrefeuille des bois, fleur jaunâtre
- Lonicera japonica le chèvrefeuille du Japon, fleur parfumée, crème moucheté de rose. Plante parfois envahissante
- Lonicera x henryi  chèvrefeuille presque persistant, fleur rouge pourpre
- Lonicera halliana chèvrefeuille persistant, fleur très parfumée, jaune crème


Bon à savoir
- Les fleurs du chèvrefeuille attirent les insectes butineurs favorisant la fécondation des arbres fruitiers.
- Ses fruits sont toxiques pour les humains mais délicieux pour les oiseaux
- Après sa floraison, taillez le vieux bois, il repartira de plus belle et bien souvent cette coupe favorise une nouvelle floraison.

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com