Culture des tomates 2019

La saison fut bonne pour certains et mauvaise pour d’autres. Les  pieds de tomates cultivés à l’intérieur  d’un abri  (serre ou tunnel) ou dans un jardin sans protection ont tous soufferts plus ou moins de la chaleur.

La fécondation des fleurs ne se fait plus lorsque les températures dépassent 35°C ; elles avortent et coulent. Les jeunes fruits à peine formés grillent aussi au-delà de cette température. Sous l’effet du soleil, les tomates prêtes à murir sont marquées par un cercle noir. La récolte est compromise pendant plusieurs semaines.
 
Ne pas déshabiller les tomates lorsqu’il fait chaud
Cette année, il ne fallait surtout pas mettre à nu les tomates en retirant les feuilles. Les gourmands aussi devaient être conservés toujours pour les mêmes raisons. Les adeptes de la « non taille » ont récolté des tomates à foison. Cependant, si la saison estivale  avait été pluvieuse, l’inverse se serait produit avec des attaques de mildiou (ce qui ne fut pas le cas cette année).   Vous l’avez compris, il n’ y a pas de règle stricte pour cultiver des pieds de tomates, il faut simplement s’adapter au temps qu’il fait.

Du frais sous abris
A l’intérieur d’une serre ou d’un tunnel, les températures peuvent atteindre plus de 45°C lorsque l’abri reste bouclé. Or à l’intérieur d’une tunnel ou d’une serre, il est très facile d’abaisser la température en ombrant les parois à l’intérieur avec divers toiles à ombrer. Sous un tunnel, j’utilise pour ma part un voile d’hivernage dès le mois d’avril qui protège les cultures contre le froid  et inversement apporte de la fraicheur en été. Bien entendu les portes et aération sont grandes ouvertes.   

Tomates au placard
Enfermez les tomates vertes dans un meuble en bois non traité placé dans  un local sec (garage, sous-sol chauffé, abri de jardin…). Les tomates murissent tranquillement à l’intérieur à l’abri des loirs, lérots ou autres rongeurs.
Les tomates cerise se conservent sur le pied. En les suspendant à la chaleur dans une véranda, une pièce chaude mais pas forcement très éclairée. Peu importe la lumière, c'est la chaleur qui fait mûrir la tomate.

 

   

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com