Ressusciter les jardins en septembre

 

Comment rattraper un été particulièrement sec et chaud dans nos jardins. En ce début d'automne, l'espoir renait pour récolter des légumes et voir refleurir les plantes grâce à une douceur humide.

Nous ne sommes pas tous égaux dans nos jardins à commencer par ceux qui ont profité d'un peu de pluie. Ils ont pu repiquer les scaroles et semer les mâches pour cet automne. Ailleurs, où il est tombé moins de 10mm d'eau depuis le mois juin... c'est la catastrophe ! Hormis les tomates et encore puisque les fruits ont été échaudé par le soleil sans compter les culs noirs et les fleurs avortées à cause des températures au-dessus de 35°C. Les pommes de terre sont en générale saines mais en très petite quantité. Ne comptons pas sur les radis, navets, choux qui ont souffert des attaques incessantes des altises. Ce petit coléoptère sauteur suce la sève des feuilles des brassicacées (autrefois crucifères). Les racines des carottes, betteraves rouges en manque d'eau ne grossissent pas. Seules les légumes récoltés au début de l'été sont respectables (oignons, échalotes,ails, laitues, haricots, radis de printemps, courgettes...). Il peut aussi avoir des réussites ou des ratés pour d'autres raisons. Allez ne soyez fatalistes, il reste encore de beaux jours pour réussir en cet fin d'été de bons légumes avec s'il vous plait un peu d'eau de pluie pour toutes les cultures. Les agriculteurs (éleveurs et céréaliers) aussi prient la pluie pour les semis d'automne et la repousse des herbages.


Sous abris (serre,tunnel)
En cette période de l'année, les températures sont plus raisonnables aux alentours de 25 °C la journée mais nettement plus basses la nuit. Une humidité nocturne à l'étouffée favorise le développement des champignons. Malgré la fraicheur nocturne, continuez à aérer le tunnel ou la serre pour éviter la condensation des parois. Fermez l'abri seulement en période de gel. A l'intérieur, les pieds de tomates ont encore de l'avenir, continuez à les entretenir sans trop les effeuiller, seulement les plus anciennes feuilles. Conservez aussi des gourmands, ils sont d'un grand secours pour alimenter les fruits. Les courgettes atteintes par l’oïdium ne sont pas perdues, une pulvérisation avec une solution d'une cuillerée à café dans un litre d'eau de bicarbonate de soude ralentie le champignon. Supprimez les feuilles les plus malades.

Sous tunnel ou serre en septembre, il facile de réussir des semis de laitues d'automne et d'hiver, des mâches, des chicorée scaroles, des radis de tous les mois, des navets, des épinards...

Semer des mâches

Les mâches d'automne à grosses graines n'ont pas supporté les périodes sèches. La récolte est souvent compromise pour cet automne. Dès maintenant, renouvelez les semis de mâches d'hiver ou de printemps résistantes au froid 'Verte d'Etampes', 'Verte de Cambrai', Coquille de Louviers'.

Planter des fraisiers

Après une bonne pluie et une période humide ou à défaut de copieux arrosages, les fraisiers émettent des stolons (gourmands) pour se reproduire. Chez les professionnels du jardin, on peut acheter des fraisiers cultivés en godet. Derrière une culture de pommes de terre, haricots ou oignons, plantez maintenant des fraisiers qui rapporteront dès le printemps prochain. Le terrain doit être travaillé, enrichi et surtout désherbé.

Tailler les arbustes grillés avec modération

Avant de décapiter les arbustes grillés, assurez-vous que les branches soient mortes (cassantes, sèches). Dans le cas contraire, l'arbuste repartirait assez rapidement sur de nouveaux rameaux assez fragiles qui risqueraient de geler cet hiver. La taille doit être harmonieuse.

Gazon rôti

Les pelouses grillées devraient repartir sur la souche dès cet automne avec la pluie. C'est peut-être le moment de refaire les gazons envahis par les herbes indésirables. Dans tous les cas, ils reverdiront très vite avec l'humidité.

Jardinière de fleurs

S i les fleurs sont encore valables mais dénudées, taillez les tiges de moitié, elles refleuriront d'ici une dizaine de jours. Supposé qu'elles soient mortes, remplacez-les par des fleurs bisannuelles ou des plantes vivaces à floraison automnale comme par exemple les asters, chrysanthèmes, sedums...

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com