Palme d'or au laurier cerise  

Le laurier- palme (prunus laurocerasus) appelé aussi laurier cerise est un arbuste au feuillage persistant, dense et coriace. Il permet de réaliser des haies fournies qui isolent du bruit et du vent.

Une plantation d'une haie de lauriers palmes ne s'improvise pas car elle requière une connaissance de la nature du sol qui influe sur l'avenir des arbustes aux feuilles persistantes. Son feuillage est sensible à la chlorose en présence de calcaire sous peine d'utiliser des anti-chlorose coûteux et dont les effets sont très éphémères pour reverdir les feuilles. Un laurier « chlorosé » est très sensible aux maladies et au gel.

Une terre chaude.

Les lauriers palmes se plantent en octobre lorsque la terre est encore chaude ou au printemps lorsqu'elle se réchauffe. Le laurier-palme se plait au soleil ou mi-ombre.

Attirer les lombrics

Si la plantation a lieu au printemps, améliorez le sol en automne en travaillant le sol en surface complété par un épandage de BRF (Bois, Rameal, Fragmenté) ou du fumier de ferme pour l'enrichir grâce à la venue des lombrics. Les vers de terre très vite se reproduisent pour usiner les bons éléments nutritifs indispensables aux lauriers.

Abreuver la motte
Un laurier palme en motte est emballée dans une tontine pour le transport et maintenir la terre autour des racines tout en les mettant à l'abri de l'air pour éviter le dessèchement. Cette tontine se décompose, il est inutile et nuisible de la retirer sauf si elle est en plastique. Quelque soit la tontine, immergez quelques minutes la motte.

Travailler le trou
Si le terrain n'a pas été travaillée au paravant, ouvrez une tranchée au lieu de creuser un trou par laurier. Ici la terre a été remuée au cœur de l'hiver avec une couche de BRF par-dessus.La profondeur du trou est supérieure à 2 fois hauteur de la motte. Le fond de la tranchée est travaillé et laissé sur place et mouillé copieusement. Ainsi les futures radicelles trouveront de l'humidité pour se developper aussitôt la plantation. Ce trempage n'est pas nécessaire en automne.

Du starter au démarrage

Apportez au fond du trou un engrais organique à libération lente. Ce fertilisant donnera du tonus à la reprise. Un mélange de compost et terreau est aussi mélangé à la terre existante.

Eviter le touche-touche

Le plus dur est réalisé, ne reste plus que le placement de la motte légèrement en dessous du niveau du sol. Prenez soin de ne pas briser la motte indispensable à la bonne reprise. La terre extraite est replacée autour de la motte en prenant soin de tasser au fur à mesure, il ne doit pas rester de poches d'air. Chaque laurier est placé à 80 cm de distance. Trop serré les lauriers se développent plus difficilement et seront plus sujet aux maladies et carences. Mieux vaut un écartement supérieur à 80 cm que l’inverse.

Une cuvette aux pieds des lauriers-palmes

Après la plantation, le volume de terre supérieure au niveau initiale. Une aubaine pour réaliser non pas une butte au pied des lauriers mais une digue à 50 cm du tronc pour récupérer les eaux de pluie mais aussi pour économiser l'eau d'arrosage contre le ruissellement. La plantation sera plus facile.

Tailler les rameaux.

Aussitôt la plantation, coupez au sécateur les rameaux au-dessus du dernier bouquet de fleurs. Pratiquez une taille en biais au-dessus d'un bourgeon. Sinon comptez quasi la moitié de la hauteur du laurier. La taille favorise une meilleures reprise tout en étoffant sa base pour réaliser une haie plus compacte dès le départ.

En isolé aussi

Le laurier-palme est un excellent arbre au feuillage persistant qui trouve une très belle place en isolée parmi des conifères ou arbustes à feuillage caduc

Ne pas confondre Laurier et laurier

Le laurier-palme ou cerise (Prunus laurocerasus) fait partie de la famille de rosacées alors que le laurier sauce (laurus nobilis) occupe une autre famille des lauracées. S'ils se ressemblent, ils n'ont rien en commun car le premier est toxique (le laurier palme) car il dégage du cyanure et l'autre (laurier sauce) est comestible.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com