Désherber un talus avec une plante

La lysimache ponctuée (lysimachia punctata) est une plante capable de couvrir un talus grâces à ses racines rhizomateuses
Très rustique, cette plante rustique aux fleurs jaunes résiste jusqu’à – 28 °C.

Vigoureuse et florifère, elle s’épanouit à partir du mois de juin sans interruption jusqu’en septembre.  Ses fleurs d’un  jaune lumineux illuminent un talus légèrement à l’ombre. La lysimaque est une plante caduque qui perd ses feuilles en automne puis réapparaissent au printemps.

Elles prospèrent où les autres végètent


Facile à cultiver, elles occupent les terrains frais, humides, argileux  où d’autres plantes ne survivent pas. Elle est idéale pour couvrir un talus abrupt difficile à entretenir.  Bien qu’elle soit capable de prospérer au soleil comme à l’ombre, elle est beaucoup plus rayonnante lorsqu’elle bénéficie d’une ombre légère.

Quel sol ?
 La lysimiaque pousse partout même dans les terrain pauvres mais elle préfère tout de même les sols riches et humifères. Une terre argileuse, lourde enrichie avec de l’humus lui convient très bien au bord d’un étang pour tenir les berges. Plus le sol est humide plus les tiges sont grandes et inversement.
A la plantation, apportez du compost et du terreau afin qu’elle puisse garnir très vite un talus.  

Combien de plantes ?
Comptez 2 à 4 plantes au m2, mieux vaut les planter trois par trois afin de réaliser tout suite une masse importante dans un talus. Ces rhizomes étouffent les plantes environnantes et par conséquent les herbes indésirables aussi.

Multiplication
Elle se divise au printemps ou en automne de préférence  après la floraison, se marcotte ou se sème.  

La lysimaque soigne les petits bobos
La lysimaque est appelée aussi chasse-bosse car elle est vulnéraire, elle soigne les petites blessures et les contusions. Une raison supplémentaire pour cultiver la lysimaque chasse-bosse dans un talus difficile d’entretien ou au bord de l’eau.

 

   

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com