La mort du thuya

Les grosses chaleurs et les longues périodes de sécheresse exterminent les haies de thuyas. Ils attrapent toutes sortes de maladies et parasites qui font mourir en moins d'une année.

Les traiter... c'est cause perdue ! C'est de l'argent jeté par le portillon du jardin. Ne vous acharnez pas en pulvérisant des insecticides, acaricides ou fongicides pour les sauver, ils vont disparaître. Pensez plutôt à remplacer les thuyas par d'autres végétaux. Mais pourquoi les thuyas meurent ?

Les champignons tueurs de thuyas

Autrefois vendu pour être un conifère toujours vert, c'est aujourd’hui le conifère calvaire. Plantés en haie, les thuyas souffrent du brunissement du feuillage causé par une maladie cryptogamique. Un champignon microscopique attaque d'abord les extrémités des aiguilles puis gagne l’ensemble du conifère. Cette maladie est le résultat d'arbres trop serrés comme c'est souvent le cas dans une haie compacte.

Le phytophtora voici un autre champignon qui contrairement au précédant se plait dans l'humidité. Il trouve refuge sur une branche basse qui jaunit puis brunit. Le reste est encore vert mais pour longtemps. En moins d'une année l'ensemble du thuya grille totalement.. Ce sont souvent des arbres excessivement arrosés en période de chaleur qui se font investir par cette maladie et notamment les jeunes plantations. Sans eau le thuya meurt de soif, un excès d'eau lui fait la peau t C'est le chien qui se mord la queue !

Les parasites s'y mettent aussi

Les araignées rouges sucent la sève des aiguilles thuyas. Les acariens se reproduisent surtout en période sèche et chaude. Souvent présents à proximité d'un mur de couleur claire.

Le bupreste est un coléoptère dont les larves pénètrent sous l'écorce. L'arbre grillent en quelques mois.

Que faire des thuyas malades ?

N'y allons pas par quatre chemins, il faut se résoudre à les retirer de la vue car ils ne ressusciteront pas même à coup d'engrais ou de coûteux produits.

Profitez de cet automne pour les remplacer par d'autres arbres et arbustes en évitant de préférence une seule essence. Si c'est possible arrachez les thuyas pour travailler le sol. C'est un travail difficile et parfois onéreux.

Dépouiller les thuyas

Une autre solution facile à réaliser est l'ébranchage de la haie en ne conservant que les troncs que vous rabattez à 2 m de haut. Débarrassés des rameaux, les thuyas ressemblent à un champ de poteaux qui vont servir de support.

Comment remplacer vite et bien une haie de thuyas morte

Il est indispensable d'enrichir le sol qui s'est considérablement appauvri avec les thuyas (lorsqu'ils étaient encore vivant). Idéalement, un apport de compost mélangé avec la terre existante est suffisant pour que d'autres arbres et arbustes de remplacement puissent se développer normalement.

Quelles plantes de remplacement

Si vous conservez les troncs dénudés, ils serviront de supports pour plantes grimpantes (chèvrefeuilles, clématites, jasmins étoilés, rosiers grimpants, lierres...). Au printemps aussi, ils pourront supporter des pois de senteurs, ipomées, haricots d'Espagne, akebias...

Devant les plantes grimpantes, installez des bambous non traçants, orangers du Mexique.

Du vert en hiver

Devant les plantes grimpantes, installez des arbustes à feuillage persistant comme des oliviers de bohème, houx, mahonias, lauriers tin, des cotonéasters, bambous non traçants, orangers du Mexique...

Du brun qui dure

Plantez des arbustes au feuillage marcescent qui gardent leurs feuilles tout l'hiver que sont les charmilles et les hêtres.

Des épines pour se défendre

Plantez des pyracanthas, rosiers arbustifs ou des berbéris de toutes les couleurs dont leurs longues épines empêchent les rôdeurs de pénétrer à l'intérieur.

Ce ne sont que quelques exemples la liste des végétaux est très longue afin d'obtenir la première année une haie nettement plus belle, plus écologique, plus économique que celle des thuyas. En attendant si vous ne souhaitez pas être vue, installez des claustras attachés au tronc des thuyas. Vous les retirez dès que la nouvelle haie sera poussée.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com