Multiplier les arbustes à fleurs

Le bouturage à bois sec est une technique facile à réaliser pour obtenir de nouveaux arbustes. Il se pratique maintenant, pendant la période de repos végétatif avec des rameaux de cette année gros comme un crayon.

Les arbustes à fleurs qui se multiplient à bois sec  possèdent un feuillage  caduc (ils perdent leurs feuilles en automne).  Le bois sec ne doit pas être confondu avec le bois mort qui est cassant. Le bois bouturé est vert sous l’écorce, non ridé et relativement flexible selon les espèces.

Les arbustes à fleurs qui se bouturent facilement
Abélia, amélanchier, berbéris, buddleia, callicarpa caryopteris, ceanothe,  corète du japon, cotonéasters deutzia, forsythia, groseillier à fleurs, hibiscus syriacus hortensia, hypéricum arbustif, lavatère arbustive, perovskia, potentille, rosier, saule,  seringat, spirée, symphorine, troène, viburnum, weigelia etc.

Privilégier les arbustes à fleur
Ils sont incontournables dans tous les jardins par leurs silhouettes, leurs couleurs  et  leurs différentes époques de floraison. Ils offrent quasi  des fleurs toute l’année de quoi  produire du pollen et du nectar aux abeilles (caryoptéris et bien d’autres). Après les fleurs viennent pour certains des petits fruits (baies) de quoi alimenter les oiseaux en vitamines. L’exemple de cynorhodons de rosiers et églantiers ou des petites baies violettes du callicarpa (arbuste aux bonbons) ainsi que les sublimes boules rouges des cotonéasters sans compter la symphorine, l’arbre aux perles blanches ou roses dont les oiseaux raffolent en hiver.
A noter : Evitez les arbustes à baies sur les balcons et terrasses fréquentés par les enfants car les petits fruits sont parfois toxiques.

Feuilles marcescentes
Actuellement, certains arbustes gardent encore leurs feuilles qui devraient tomber définitivement sous l’effet du froid (gel, neige, vent) et des journées courtes sans éclairage artificiel.  Mais avec les hivers doux, ils quittent parfois leur feuillage en janvier, c’est le cas des rosiers. Une autre catégorie d’arbres et arbustes (charme, charmille, hêtre, chêne) abandonne leurs feuilles sèches lorsque les nouvelles feuilles apparaissent  au printemps. Ce sont des feuilles marcescentes.

Les petits fruits aussi
Les boutures à bois sec sont valables aussi pour les framboisiers, groseilliers, cassissiers, vignes, goji, figuier, ronciers… En revanche, les pommiers, poiriers, pruniers, abricotiers, pêchers kakis sont reproduits par greffes sur des porte-greffes adaptés au sol et au climat ou par noyaux.  

GESTE : Réalisation des boutures à bois sec dans une jardinière

Les boutures peuvent être plantées et bottelées  dans une petite tranchée d’une vingtaine de centimètres d de profondeur, au pied d’un mur exposé au nord, dans des pots ensablés ou comme ici dans une jardinière.  

1 - Prélevez des rameaux ayant un diamètre d’environ un crayon sur une longueur de 20 cm. On peut aussi prélever une bouture avec un talon, l’enracinement sera supérieur. 

2 - La lame du sécateur est placée pour ne pas écraser les tissus de la bouture.

3- Piquez au 2/3 les boutures dans une jardinière remplie de sable de rivière  en faisant attention de les mettre dans le bons sens. 
4- Placez la jardinière au pied d’un mur au nord cet hiver. En principe toutes ces boutures ne souffrent pas du gel. Etiquetez le nom des arbustes

Et après…
En mars retirez les boutures  pour être mises en pépinière jusqu’en automne. La plantation définitive en place est effective au mois de novembre, c’est-à-dire un an après le prélèvement des boutures.

 

   

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com