Paillage miscanthus

   

Originaire d’Asie, parfois appelé « herbe à éléphant », le miscanthus est une plante récemment introduite en France. Désormais cultivée dans nos régions, elle s’inscrit dans une logique de développement durable

Le miscanthus constitue un bon couvert végétal pour la valorisation des zones agricoles sensibles et pour la protection des zones de captage de la nappe phréatique. Les tiges et les feuilles, naturellement séchées par l’arrêt végétatif et le froid, sont récoltées en fin d’hiver, et leurs caractéristiques particulières (texture, couleur, propriétés) en font un excellent paillage pour les jardins

 

 

 

 

Pailler du miscanthus
Depuis l'année dernière, je suis conquis par le paillis de miscanthus. Étouffées par les paillettes, les herbes indésirables se font de plus en plus rares. Les racines de renoncules, chiendents, liserons, orties... sont plus faciles à extirper car elles restent en surface. De plus le paillis de miscanthus développe la micro-faune et améliore la structure du sol. Rien ne vous empêche l'année suivante de mélanger le paillis dans la terre.

Framboisier sous miscanthus
Originaires des clairières, les framboisiers apprécient l'humus composé de feuilles et brindilles décomposées.Ils sont facilement envahis par les racines de chiendent et de liseron. Une fois implantés, ils sont sensibles aux herbicides et au travail du sol sous peine d’abîmer et de dessécher les racines. Un épandage de paillette de miscanthus entre les pieds permet de les maintenir sans herbes et de les 'enrichir en humus la deuxième année de culture tout en maintenant la bonne humidité (sans excès). Résultat, cette année les vieux framboisiers sont vigoureux avec une jolie promesse de framboises. Fort du résultat, ce printemps, j'ai renouvelé l’opération. Le miscanthus est remarquable aussi aux pieds des groseilliers, cassis et fraisiers.

Pailler les légumes
Dans le potager, le paillis de miscanthus maintient au propre les courges, courgettes, melons, concombres ou autres légumes fruits. Il est bénéfique sur les cultures longues comme par exemple, les choux, tomates, céleris, poireaux, pommes de terre, carottes ou entre les plantes aromatiques (thyms, sarriette, romarin, persil, sauge officinale...).

La bonne épaisseur
Le miscanthus est très stable au vent et aux eaux de ruissellement, comptez une épaisseur de 4 à 5 cm et 2cm à 3 cm les années suivantes. Une balle compressée de 15 kg a une dimension de 30cm x 30cm x 50cm ( 130 litres) couvre entre 2 et 3m².
Les avantages du paillage de miscanthus
- Protège du froid et des grandes chaleurs
- Évite le désherbage chimique
- Empêche la pousse de mauvaises herbes
- Produit neutre, ne modifie pas la composition des sols
- Maintient l’humidité des sols -
- Utilisable en Agriculture Biologique

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com