Débuter les pomme de terre en pot

Sous confinement, il n'est pas toujours permis de se rendre dans un jardin éloigné de la maison d'habitation pour préparer et arranger le terrain pour planter des pommes de terre. Voici une solution pour ne pas prendre de retard.

Depuis la semaine dernière, il est permis d'acheter des plants et semences potagères, bulbes et autres plantes aromatiques. Un grand « ouf » de soulagement pour les anciens et surtout nouveaux jardiniers qui souhaitent mettre un peu de beurre dans les épinards. Souvenez-vous du film culte tourné en 1969 dans les Ardennes à Bourg Fidèle non loin de Rocroi. Une comédie représentant la vie sociale pendant la seconde guerre mondiale avec Pierre Perret qui incarne Clovis qui tente de cultiver ses patates pendant l'occupation allemande. L'invasion du Coronavirus nous oblige cette fois-ci de respecter le confinement et prendre grand soin de respecter la distance de plus d'1 mètre entre Êtres Humains. Chez les plantes cultivées aussi, en cas de graves maladies ou invasion de parasites, elles doivent être distancées afin d'éviter les contagions. C'est une règle vitale pour la survie des espèces !

Les pommes de terre en pot

A cause du confinement mais aussi des intempéries de la fin d'hiver, vous avez pris beaucoup de retard dans les jardins séparés des habitations (jardins familiaux). Un forçage en pot permet de rattraper le retard. Si vous ne possédez pas de pot actuellement, vous pouvez toujours les remplacer par des pots à fromage blanc ou tout autre contenant issus de la 'récup'.

Forcer les tubercules

Dans des pots en plastique, forcez les pommes de terre dans un terreau universel ou de la terre de jardin mélangée avec du compost. Les pommes de terre ne sont pas difficiles pour s'enraciner puisqu'elles vivent d'abord sur leur réserves des tubercules. On fait avec ce qu'on a ! (Ce pourrait être la terre des anciennes jardinières de l'année dernière, les pommes de terre s'en contenteraient )

Les tubercules de pomme de terre sont plantés le germe en haut légèrement cachés.

Repousser les doryphores

Les doryphores sont des parasites très difficiles à se débarrasser lorsqu'ils envahissent les pommes de terre. Ils sont capables d'anéantir une production prometteuse en moins de 2 à 3 semaines. Mieux vaut les empêcher d'investir le carré de pommes de terre avant qu'il soit trop tard avec des plantes répulsives que sont la bourrache, le soucis, l'ail et le lin.


Planter et semer les plantes anti-doryphores

Après la plantation des pommes de terre dans les pots, plantez un caïeux d'ail de printemps dont l'odeur éloigne les doryphores. Ainsi qu'un semis de graines de lin annuel bleu, une joli plante qui fleurit selon l'époque du semis à partir du mois de juin jusqu'en août. Il s'utilise aussi comme engrais vert pour décompacter le sol.

Et après...

D'ici 2 à 3 semaines les pommes pourront être plantées ou plutôt transplantées définitivement dans le jardin ou dans un carré de potager avec les plantes répulsives contre les doryphores.

Les plants de pommes de terre sont plantés directement sur une butte car le buttage ferait pourrir l'ail qui ne supporte pas d'être trop enterrés.

 
   

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com