Réussir les géraniums

   

Le géranium de balcon est le plus planté dans nos jardinières. Il est robuste à la chaleur et à la sécheresse. Bien qu'il soit plus florifère exposé au soleil, il se comporte aussi très bien ailleurs.

Il fut un temps désavoué pour être remplacé par d'autres plantes aux formes et aux couleurs pus originales. Aujourd’hui, le géranium zonale revient en force avec de nouvelles teintes et une résistance à toute épreuve. Il est la star des pots, jardinières et qui ornent nos balcons et terrasses.

 

 

 

 

Bien planté un géranium
Le contenant est percé et drainé pour l'écoulement des excès d'eau. Il doit être suffisamment grand de telle manière que les racines se développent avec plus d'aisance. Un plus grand volume de substrat facilite l'entretient des géraniums. Ils peuvent rester plus longtemps sans eau. Néanmoins, ils sont aussi capables de vivre dans un petit contenant à condition de compenser le manque de terre par des arrosages fréquents à l'engrais. Un géranium se plante de préférence dans un terreau « géranium » spécialement conçu pour son développement. Mais rien ne vous empêche de composer vous-même votre propre terreau à géranium avec du terreau universel additionné d'une petite part de terre de jardin et compost. Seulement, il faut être certain de la bonne recette pour obtenir de beaux géraniums.

Peu exigeant en eau
A la plantation, trempez la motte du géranium puis arrosez copieusement le terreau par dessus. Dans un premier temps, l'eau peut rester quelques heures dans la soucoupe. Arrosez le soir lorsqu’il fait très chaud et le matin lorsque les nuits sont fraîches. Trop d’eau provoque le jaunissement des feuilles (chlorose) et la pourriture des racines.

Bien nourrir ses géraniums 
Il existe des engrais géraniums liquides, en granulés ou en sous forme de gel. Ils sont tous valables à condition de respecter les doses prescrites sur l'emballage. Vous pouvez aussi faire le choix de divisez par deux la dose d’engrais liquides et augmentez la fréquence des apports. Les géraniums sont ainsi alimentés en permanence sans risque de brûler les racines.

Retirer les fleurs pour en avoir plus
Supprimez les fleurs et boutons au fur et à mesure pour les faire grossir. Cette méthode est intéressante lorsqu'on souhaite une floraison abondante un événement comme par exemple le jour d'un mariage. Il suffit de stopper les effleurement deux semaines avant la date stratégique pour bénéficier d’une luxuriante floraison sans fleurs fanées.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com