Les salades en fleurs

   

Une salade monte à graine à la fin de son cycle (selon les variétés) de 3 et 4 mois entre le semis et la récolte. En revanche, une montaison précoce avant de pommer révèle un stress.

 

Quoi de plus désolant de cultiver des salades et de les voir monter avant même qu'elles tournent. La faute à qui ? La lune, la terre , le soleil, la pluie, la sécheresse, la chaleur, la variété ? En fait, il y a un peu de tout ça car les laitues comme les chicorées sont susceptibles. Elles ne tolèrent pas les excès en tout genre. Le moindre stresse, elles nous le font remarquer très vite par la sortie de la hampe florale. Résultat, les salades sont bonnes à mettre aux poules, aux lapins ou à cuire (avec des lardons).

 

Pourquoi les salades montent avant terme ?
Tous les stresses peuvent avancer une montaison. Une salade souffrante engage son instinct de survie par l'assurance de sa descendance qui se caractérise par la fabrication rapide de graines. Or avant de mourir, elle est capable de se dresser et résister aux intempéries jusqu'à la dispersion de ses graines.

 

 

 

La sécheresse est la principale cause
Les salades n'aiment pas les manques d'eau ou les arrosages en yo-yo. L'humidité sans excès doit-être régulière pour qu'elles prennent le temps de tourner pour pommer. Une grosse pluie (orage) après une période de sécheresse engage aussi la montée à graine. Un paillage en période sèche et chaude repousse la montaison. Mais gare aux limaces qui en profitent pour dévorer les salades. Il suffit de les attraper à la rosée du matin lorsqu'elles sont perchées sur les jeune feuilles.

Les salades de printemps
Elles se sèment à partir du mois de février sous une serre, un tunnel, un châssis ou une côtière adossée le long d'un mur exposé au soleil. Les premiers semis peuvent débuter dans des bacs à la chaleurs puis se repiquent en godets sous tunnel froid (sans chauffage) et se plantent définitivement lorsque la terre commence à se réchauffer. Elles supportent les petites gelées matinales. Leurs croissances est rapide.

Les salades d'été
Elles se sèment dès le début du printemps jusqu'en juin. Elles sont résistantes à la chaleur à condition de maintenir l'humidité au pied. En règle générale (surtout les chicorées ) doivent lever très vite sous peine de monter à graine dès le repiquage.

Les salades d'automne.
Elles sont résistantes aux premiers frimas comme les chicorées scaroles. Elles doivent être suffisamment distancées pour ne pas pourrir en cas de forte humidité. Une protection avec un voile d'hivernage est nécessaire si les températures SONT subitement négatives.

Les salades d'hiver ne montent pas
Elles se sèment maintenant jusqu'en novembre et peuvent rester en pleine terre si l'hiver est doux sinon prévoyez un abri (tunnel, châssis) en cas de grand froid. Voici quelques variétés non exhaustives : 'Passion blonde', 'Passion verte d'hiver', 'Brune d'hiver', 'Val d'Orge', 'Merveille d'hiver', 'Gotte jaune d'or'.

Et la lune dans tout ça ?
Le soir (lorsqu’il est pour geler), déployez sur vos salades une bâche en plastique noire

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com