Pas de souci

 

Ne vous faites pas de soucis c'est un calendulas officinalis, famille des astéracées, une plante décorative aux multiples propriétés, utile au jardin et savoureuse dans la cuisine.

Le souci est une plante considérée comme plante annuelle (se sème au printemps et meurt en automne), or il fleurit sans interruption à partir du mois de mai jusqu'aux gelées et réapparait tout de même au printemps suivant. Ses fleurs sont jaune orangé plus ou moins foncés. Sans souci, le calendula pousse quasi partout dans un sol ordinaire, drainé voire calcaire. Il s'utilise en massif, dans un potager ou à la sauvageonne là où on ne l'attend pas. Le souci se ressème facilement d'une année sur l'autre : au pied d'un carré, parmi les lavandes, dans les rosiers, dans une allée en gravier. Ses graines sont transportées par les fourmis grandes jardinières qui les déposent dans les fourmilières pour nourrir les larves.

Semer des soucis

Les soucis se sèment en mars « graine par graine » en godets dans un terreau « semis et boutures » puis repiqués en avril mai, ils ne craignent pas le gel. L'autre méthode plus prolifique, ils se sèment directement en place parmi les fleurs champêtres à la volée ou en ligne dans un potager. Une fois implantés, ils se propagent sur n'importe quel sol au soleil ou mi-ombre.

Utile au jardin

Le souci est nématicide, il repousse les nématodes au pied des tomates comme le feraient le zinnia et la tagète. Il attire dans ses fleurs les méligethes, un petit coléoptère noir avec des antennes en forme de massue qui se nourrit de pollen. Le meligethe se régale surtout des fleurs des brassicacées (crucifères) comme les choux et surtout le colza au printemps où il crée de grands ou petits soucis selon la population. Dans nos fleurs de soucis, les melighètes sont contrôlés par des auxiliaires entomophages que sont les carabes, staphylins ou les araignées. Ils disparaissent des fleurs de soucis comme ils sont venus, c'est-à-dire sans savoir pourquoi (météo, prédateurs...).

Utile dans la cuisine

Les soucis dans la cuisine se marient très bien dans les préparations salées. Ils colorent les crudités, les salades. Ses boutons au vinaigre servent de condiments comme des câpres.

Plante médicinale

Le souci est une plante médicinale qui soulage les angines et les otites. C'est un anti-inflammatoire, antiseptique, cicatrisant et bien d'autres propriétés.

Bon à savoir

Souci (la fleur) vient du latin solsequia « qui suit le soleil » comme les tournesols. Rien à voir avec « se faire du souci ». Se soucier du latin sollicitare « troubler ».

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com