Du vert tout l’hiver sous couvert

Des légumes « feuilles » sont appréciés en hiver à une époque où ils sont les plus chers. Leurs cultures sont possibles en automne sous abris pour une récolte jusqu’au printemps.

A l’aube d’un refroidissement normal dans les semaines à venir (sans en connaître son intensité puisqu’il est impossible à ce jour d’établir des prévisions météorologiques  à plus de 10 jours). Ce n’est pas le nombre des pelures des oignons ou des grues organisées  en grands V qui migrent vers le sud qui peuvent prédire l’hiver. D’un printemps froid, un été chaud et sec, un début d’automne pluvieux, le mystère demeure pour l’hiver 2019-2020 d’après les vrais météorologues. Nul n’est prophète dans le jardinage, il est tout de même plus sage de protéger légumes gélifs contre le froid. Il est aussi judicieux cet automne de continuer les semis et plantations des légumes « feuilles » sous un tunnel ou une serres. Ces légumes donneront d’excellentes vitamines fraiches pour satisfaire nos besoins en « vert ». Voici quelques exemples de légumes « feuilles » et « racines » capables de se développer sous protection jusqu’au printemps prochain.

Repiquer les mâches ça marche.
Les variétés à petites graines  genres ‘Verte de Cambrai’ supportent très bien le gel  et seront cueillies très tôt au printemps.  Les mâches à grosses graines ou rondes maraichères sont en principe  bonnes à récolter en pleine terre. D’autres lèvent seulement grâce aux dernières pluies. Trop petites pour être consommées cet automne, elles peuvent être repiquées sous abris comme n’importe quelle salade.  Prélevez des jeunes plants en décollant les racines sans les briser. Commencez par arroser copieusement le sol au moins une journée avant le repiquage. Si la terre est très sèche, arrosez plusieurs fois. Pour ma part, j’utilise un tuyau percé qui mouille tranquillement en pluie très fine. Une fois le sol humidifié sans être détrempé, attendez une journée puis repiquez trois par trois les jeunes mâches dans le même emplacement tous les 15 à 20 cm en glissant  les racines au fond du trou sans les recourber. Tassez légèrement autour de la plantule. Arrosez une nouvelle fois à la pomme ou avec le tuyau percé. Les mâches sont bonnes à cueillir un à deux mois plus tard. L’opération peut être renouvelée avec les mâches  à petites graines.
Mon astuce : semez entre les mâches un rang de radis de tous les mois types (15 jours). Les jeunes feuilles seront excellentes  dans un potage ;

Des chicorées scaroles craquantes tout hiver
Il est trop tard pour les repiquer en pleine terre sans abris. Comme les mâches, sans arrosages copieux, elles ont tardé à se développer. Si les plants sont encore petits, n’hésitez pas à les planter sous un tunnel ou une serre. L’écart entre les plants est de 30 cm pour éviter la pourriture. Les chicorées scaroles seront tendres et craquantes jusqu’au printemps. En cas de fortes gelées, couvrez les pieds sous un voile d’hivernage sur plusieurs épaisseurs. 
Mon astuce : plantez les chicorées scaroles tous 15 cm puis coupez une salade sur deux dès que les feuilles se touchent pour laisser place aux autres

Les épinards n’aiment pas la chaleur,
Les épinards ont une croissance très rapide. Un sérieux  avantage pour consommer  du « vert » en hiver.   Des  semis échelonnés en automne sous tunnel permet de récolter des feuilles jusqu’au printemps.   Comptez 6 à 8 semaines du semis à la cueille. N’oubliez pas d’arroser même en hiver en dehors des périodes de gel. Ceci est valable pour tous les légumes cultivés sous abris.
Mon astuce : sous tunnel, semez les graines à la volée pour en avoir plus.  Les graines sont réparties de façon régulière et légèrement enfuies dans la terre.

Optimiser une culture  sous abris :  De nombreux légumes peuvent être aussi cultivés avantageusement sous une serre ou sous un tunnel en hiver :  roquette, laitues d’hiver,  persil, oseille, choux,  poireaux, bettes,  navets, carottes etc. Mieux vaut occuper le sol plutôt que de l’abandonner aux « mauvaises » herbes. De plus sans arrosage le sol se désertifie,  les micro-organismes utiles aux plantes disparaissent.

 

   

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com